Zéro reste à charge et mensonges...

Quand la Politique fait un coup de communication !


Après les banques, qui ont consenti à stabiliser leurs frais, puis les grandes entreprises, priées de verser une prime, Emmanuel Macron recevait ce mardi des patrons d'une vingtaine de grands groupes d'assurances et d'instituts de prévoyance, ainsi que leurs fédérations professionnelles pour leur demander de modérer leurs tarifs. Il en ressort que les complémentaires santé sont prêtes à geler ou réduire leurs frais de gestion à partir de 2019, ont annoncé leurs représentants à la sortie de la réunion.


La blague est hilarante pour les avertis ! Les frais de gestion sont traduit par un pourcentage appliqué sur le montant des cotisations, si c'est le taux qui ne change pas c'est habituel!



Le chef de l'État leur a dans le même temps demandé de geler leurs tarifs de 2019 au niveau de 2018 et leur a donné 48h pour trouver des solutions pour soulager les ménages, a précisé l'Élysée.

Tous les acteurs se sont parallèlement engagés à ce qu'il n'y ait pas de hausse des tarifs l'an prochain liée à la réforme dite du «reste à charge zéro», ont déclaré les représentants.


Les hausses de tarifs ont lieu sur des produits déjà existants, le produit zéro reste à charge en dentaire n'existe pas encore, ils peuvent donc s'engager facilement à ne pas augmenter le prix!

#zeroresteàcharge #ministredelasanté

Posts à l'affiche